Sélectionner une page
monte escalier tournant

On n’est pas toujours obligé de supporter soi-même ses objets et marchandises pour les faire passer d’un étage à un autre. Grâce au monte-escalier en effet, leur déplacement peut se faire plus facilement, à la manière d’une monte-escalier qui, elle, est dédiée, comme son nom le laisse déjà savoir, au déplacement des individus à mobilité réduite ou à faible motricité. Le monte-escalier peut être à chenille ou à roue, mais lequel est meilleur ? Voyons ce qu’il en est à travers les éléments fournis dans cet article.

Monte-escalier : présentation générale

Dans l’exercice de votre métier, vous avez toujours besoin d’aller d’un niveau à un autre d’un bâtiment avec vos marchandises? Le monte-escalier vous constitue une aide importante, vous évitant notamment des aller-retour pouvant vous faire perdre du temps et une fatigue pouvant compromettre votre état de santé. Il en est de même lorsque vous travaillez dans le déménagement. Il n’est pas toujours facile de colporter des meubles, des appareils électriques ou des instruments de musique d’un étage à un autre. Les choses deviendront, par contre, plus faciles avec un monte-escalier.

Le monte-escalier existe en une grande diversité de modèles sur le marché, et ceux-ci peuvent être répartis entre 4 catégories principales : monte-escalier avec roues, monte-escalier avec chenille, monte-escalier manuel et monte-escalier électrique. Nous allons ici nous intéresser spécifiquement aux deux premières.

Les plus et les moins des montes escaliers à roues

Comme leur nom le laisse déjà savoir, les monte-escaliers à roues sont des monte-escaliers dotés de deux roues ou plus, conçus le plus souvent en caoutchouc. Ils peuvent être manuels ou électriques. Ils conviennent surtout pour les déplacements dans les escaliers des charges d’une certaine légèreté comme la machine à laver. Ils constituent notamment un choix idéal pour s’assurer de la réussite du transport des marchandises par des escaliers en spirale ou en colimaçon. Ces monte-escaliers comptent parmi leurs atouts leur légèreté par rapport à leurs concurrents sur chenilles. Ils sont ainsi plus faciles à transporter. Ils sont également plus accessibles financièrement parlant.

Les avantages des monte-escaliers à roues ne suffisent cependant pas pour masquer leurs inconvénients, à commencer par leur manque de stabilité. Raison pour laquelle ils sont surtout recommandés pour le déplacement de marchandises légères, non pas celui des marchandises lourdes et encombrantes. S’il ne faut ainsi se concentrer que sur ce seul critère, les monte-escaliers sur roues sont beaucoup plus intéressants.

Cela est d’autant plus vrai avec les monte-escaliers manuels à deux ou trois roues. C’est la force physique de l’utilisateur qui détermine en effet le déplacement et le maintien en équilibre du poids de la charge. Cela représente une certaine dangerosité, les marchandises pouvant choir durant le déplacement et porter ainsi atteinte à l’intégrité et la sécurité des individus se chargeant du transport ou se trouvant dans les escaliers. Par ailleurs, si vous persistez à utiliser des monte-escaliers manuels à roues pour déplacements des marchandises très lourdes, cela pourrait compromettre également l’intégrité des marchandises durant leur transport.

Monte-escalier à chenille

Contrairement aux montes-escaliers à roue, les monte-escaliers à chenille ont une capacité de charge plus importante. Ils peuvent en effet supporter des charges pouvant atteindre les 400 kg. Ils vous conviennent ainsi parfaitement si dans l’exercice de votre métier, vous devez transporter régulièrement des marchandises, des objets ou d’autres charges très lourdes. On peut notamment citer parmi ces objets ou marchandises :

  • Le réfrigérateur américain
  • Le distributeur américain
  • Le photocopieur
  • Les pianos
  • Les statues
  • Les coffres forts
  • Les treuils
  • Les fours
  • Les pianos

En principe, les montes-escaliers à chenilles sont électriques. Cela veut dire que pour le déplacement du poids, on n’a pas besoin de votre force physique. C’est le moteur électrique du chariot à sacs qui en est en effet en charge.

A l’opposé de leurs concurrents à chenille, les monte-escaliers à chenille peuvent préserver un meilleur niveau de stabilité même sur des marches disproportionnées, comme celles des escaliers extérieurs en pierre, et également sur escaliers avec des marches très hautes. Ils constituent également un choix idéal même s’il y a une certaine longueur pour les escaliers à monter, la préservation de la charge en équilibre n’étant pas nécessaire durant le transport.

En choisissant un monte-escalier à chenilles, car le maintien de la charge en équilibre durant la montée et la descente n’est pas nécessaire, aucune atteinte sur votre santé et l’état des marchandises n’est à craindre.

Pour profiter de ces avantages cependant, vous devrez disposer d’un certain niveau de budget, le prix à payer étant, la plupart du cas, plus important par rapport à celui du monte-escalier à roues. Cet équipement est également plus encombrant. Son transport nécessite ainsi l’utilisation d’un fourgon.

 

Attention aux normes à respecter en matière de transport et levage

Que vous choisissiez l’un ou l’autre de ces types de monte-escaliers, vous devrez vous soumettre aux normes ISO 11228-1:2003 et ISO/TR 12295:2014 relatives à la manutention manuelle, l’ergonomie, le levage et le transport de charges manuelles. Le respect de ces règlementations vous permettra de protéger votre santé, notamment celle de vos articulations et de votre colonne vertébrale. Parmi leurs dispositions, on peut notamment citer celle limitant à 25kg le poids à porter par les hommes de 20 à 45 ans et à 20 kg celui à porter par les femmes de 20 à 45 ans.