Sélectionner une page
monte escalier reconditionne

Le monte-escalier ou la révolution pour les personnes souffrant de problèmes moteurs coûte cher. C’est pour cela que beaucoup se tournent vers les modèles d’occasion ou reconditionnés. Ils sont plus abordables, mais offrent les avantages des articles neufs. C’est en tout cas l’idée populaire. Dans la pratique, les risques existent.

Pour les éviter, il ne faut pas faire d’erreur dans le choix de sa chaise et de son mécanisme. Ces deux points sont essentiels pour que le monte-escalier fonctionne. Il est aussi important d’adapter la rampe d’escalier à cet ajout. Mais tout commence par une bonne étude des lieux et de l’achat.

Acheter à la hâte un monte escalier reconditionné

Ne pas bien étudier ses achats est toujours source d’insatisfaction. Ce n’est pas le vendeur ni le constructeur le premier souci dans ce cas, c’est l’impulsion. Le besoin d’avoir un monte-escalier au prix le plus bas devient la priorité aux dépens de ses qualités premières et de son utilité. Et monte escalier d’occasion ou reconditionné ne signifie pas toujours tarif misérable. C’est ça le piège. 

  • Résultat, vous avez un monte-escalier qui ne marche pas ou qui n’est pas adapté à votre situation.
  • L’erreur est simple, vous n’avez pas pris le temps d’étudier les propriétés du modèle de votre choix et la concurrence.
  • Le mieux, c’est de faire appel à un professionnel. Il vous conseillera sur le modèle adapté à votre situation d’handicap et à votre escalier.
Même pour un monte escalier reconditionné ou d’occasion nous conseillons de passer par un professionnel, le formulaire ci-dessous vous permettra d’obtenir 3 devis de monte escalier d’occasion et/ou reconditionné près de chez vous.

Se fier aux apparences d’un monte escalier d’occasion

Le design ne suffit pas, il faut s’intéresser aux différentes fonctionnalités de l’appareil. Le monte-escalier marche suivant des commandes. Il est impératif de vérifier que toutes ces commandes fonctionnent. C’est peut-être normal, vous direz, mais pas toujours évident si on se laisser berner par la carrosserie.

L’erreur, c’est donc d’acheter un monte-escalier en ne tenant compte que de son allure. Oui, il sera bien assorti avec la couleur de votre salon. Oui, la chaise est confortable. Oui, le modèle semble neuf. Mais non, il n’est peut-être pas si « bien » que ça. Sachez qu’un modèle d’occasion peut être joli dans son ensemble, mais certaines options peuvent ne pas marcher. Un modèle reconditionné serait plus abordable, mais attention à bien vérifier.

Les modèles non personnalisables

Même reconditionnés ou d’occasion, les modèles les mieux réalisés restent ceux pouvant être modelés et donc personnalisés. Il est question de forme, mais aussi de fonction. Certains monte-escaliers sont juste à poser. Le problème, c’est le confort et l’aisance puisque le modèle peut être trop encombrant ou juste trop petit. La chaise peut être dure. Et ça, mamie ne l’aime pas. Si vous avez des enfants en situation d’handicap, ils ne seront pas non plus confortablement installés.

Une question de sécurité est également évoquée. Le monte-escalier ne pouvant être personnalisé, il peut ne pas avoir de bouton de sécurité en cas de panne ou de téléphone. C’est peut-être accessoire, mais l’on sait que les machines de ce genre peuvent très bien tomber en panne.Il en va de même pour les montes escaliers en kit.

Ceux d’occasion sont rarement personnalisables. Dans ce cas, nous proposons les modèles reconditionnés. Ils ont été révisés dans leur totalité et sont des produits de dernière génération. Les fonctions sont donc optimales et complètes.

Le besoin d’entretien, même pour un monte escalier reconditionné

Les modèles d’occasion ont souvent besoin de plus d’entretien. Et on finit par passer plus de temps à les réparer qu’à en profiter. Souvent, les réparations coûtent encore plus cher que le prix d’un neuf ou d’un reconditionné.

Le besoin d’entretien est l’erreur à éviter. C’est souvent le cas lorsqu’on achète un produit d’occasion. On a tendance à dire que les réparations ne seront que de simples rafistolages, mais c’est faux. Vous devriez donc choisir un monte-escalier présentant le moins de réparations nécessaires possible, sinon aucune réparation. Cela va peut-être affecter le budget, mais c’est un mal pour un bien.

Les modèles sans garantie

Le monte-escalier est un dispositif médical, utile et obligatoire chez certaines personnes. La garantie est donc tout aussi utile et obligatoire. Vous pourrez ainsi demander un remplacement si celui commandé ne convient pas, ou bien s’il s’est cassé trop vite.

La garantie devrait dépasser les 30 mois, idéalement. Mais une garantie de 24 mois serait déjà très appréciable. Les modèles d’occasion ne sont presque jamais vendus avec cette assurance. Mais les modèles reconditionnés, eux, le sont. Ils ont les mêmes caractéristiques que les neufs et donc les mêmes avantages.

Le prix d’un monte escalier d’occasion ou reconditionné

Une des plus grandes erreurs, lorsqu’on achète un monte escalier occasion ou en reconditionné, c’est le prix. Il devrait être au tiers du prix d’un modèle neuf ou au moins à la moitié. L’astuce, c’est de toujours comparer les différents sites. L’écrito « -30% » et « -50% » n’est pas toujours fiable. Il faut vérifier le prix chez le constructeur ou le revendeur agréé. Nous l’avons déjà fait pour vous. Nos modèles sont vendus au prix les plus bas du marché alors qu’ils ont été sélectionnés sur des critères de qualité très stricts. Et cela même pour l’estimation du prix de votre monte escalier électrique.

 

Les différentes fonctions

Nous le répétons pour que vous soyez suffisamment averti. Beaucoup de gens ont effectivement rapporté des dysfonctionnements pouvant être source de problèmes graves, comme un arrêt brutal de la machine ou un dévissage inattendu. Même si cela relève de l’installation, il est toujours important d’acheter un monte-escalier fonctionnel et présentant des fonctions utiles.

Et par utile, on ne parle pas de la télécommande radio ou de l’activation Wifi, mais d’options d’appel en urgence, de détection automatique, d’alerte, etc. Ce genre de fonctions dépend du modèle, de la marque et de l’année de construction. Bref, soyez attentif aux détails.

L’installation

On vient d’annoncer le sujet. En effet, l’installation est la base. Elle doit assurer le bon fonctionnement de l’appareil et sa durée de vie. Vous devriez donc être présent lorsque le technicien installe votre monte-escalier et ainsi demander comment s’y prendre dans telle ou telle situation. Le manuel d’utilisation n’est pas toujours complet et n’est pas toujours utile. C’est un conseil d’expert.

Acheter chez un particulier

Certains particuliers, proches ou non, mettent en vente leur monte-escalier sur les sites de revente. C’est très économique et facile. Mais cela ne garantit ni la qualité du produit ni votre sécurité. C’est même une erreur à éviter si on cherche de la qualité à prix cassé.

Le risque : l’appareil peut être défectueux.  Il peut également être en état de destruction, même si le précédent propriétaire affirme le contraire. La seule option qui assure totalement votre sécurité et votre achat reste le revendeur professionnel. Nous offrons des services assistance, installation et dépannage rapide. Ils sont inclus dans l’achat et tous nos produits sont garantis. Vous aurez même la possibilité de demander un remboursement si besoin.